Vous êtes ici : Accueil / Politique de la... / Prévention / Prévention des addictions (MILDT)

Prévention des addictions (MILDT)

Prévention des addictions et l’éducation à la santé

 

La prévention des addictions

La direction départementale de la cohésion sociale de Paris coordonne sous l’autorité du préfet, l’action des services de l’État dans les champs de la prévention liée aux consommations de drogues licites (tabac, alcool, médicaments psychotropes) ou illicites (cannabis, drogues de synthèse, etc.) et de la prise en charge de leurs dommages.

 

Le plan parisien de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2011 – 2014  fixe 40 objectifs prioritaires à mettre en œuvre par les institutions et les promoteurs pour prévenir la consommation de substances psychoactives, lutter contre les trafics et accompagner les personnes dépendantes à un produit.

Soutien financier de l’état aux différents opérateurs intervenant sur le terrain :

Les crédits départementaux de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) permettent de financer les mesures préconisées par le plan et qui relèvent de l’État, au moyen d’un appel à projets.

Site internet :

www.drogues.gouv.fr

 

Ce sont des crédits d’impulsion, c’est-à-dire que les actions proposées seront financées dans la mesure où elles sont innovantes et/ou répondent à un besoin nouveau ou non couvert par le droit commun. A l’issue d’une période d’expérimentation et d’une évaluation positive, les actions financées par des crédits de la MILDT ont vocation à être reprises par l’institution naturellement compétente.

 

Afin d’obtenir un financement, les opérateurs doivent remplir un dossier de demande de subvention .

 

Les partenaires de la Direction départementale de la cohésion sociale de Paris sur le champ des drogues sont :

 

 

L’éducation à la santé

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit ainsi la santé :

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité  ».

 

Dans ce cadre, la mission prévention de la DDCS met en œuvre avec ses partenaires institutionnels la politique de santé publique relative à la lutte contre les drogues et les addictions.

 

Par ailleurs, dans le cadre de la politique de ville, la DDCS participe à la réduction des inégalités territoriales de santé. Des actions de santé sont financées par des crédits de la politique de la ville et la DDCS cofinance et suit les ateliers santé ville (ASV) en lien avec l’Agence régionale de santé et la ville de Paris.

Sites internet :

OMS

ARS-Ile-de-France

Ville de Paris les ateliers santé ville

 

 

Adresse :

DDCS 75 – Pôle Politique de la Ville et égalité des chances

Mission prévention

5, rue Leblanc 75911 Paris Cedex 15